La longue nuit syrienne !

Novembre 2019

Lors du “printemps arabe”, les puissances régionales (Turquie, pays du Golfe) et internationales (USA et Europe) la Syrie devint le champ d’une longue guerre civile, sous prétexte d’assurer la démocratisation.

Cette initiative malheureuse permit à Daech de développer son action, d’affirmer sa volonté d’installer le califat. Dans le cadre de ses vélléités islamistes, il procéda à l’attaque des minorités chrétiennes, de les refouler ou de les réduire à l’esclavage. A cet effet, Daech, conforté par les différents courants de l’islam politique reçut les volontaires des différents pays arabes et institua le “jihad an-nikah ”. Venus à son secours, la Russie, l’Iran et renforts de Hizba Allah réussirent à maintenir le régime, sans éviter son fractionnement de fait.

L'offensive lancée mercredi 9 octobre par la Turquie dans le nord-est de la Syrie, ciblant les forces kurdes, prolonge la nuit syrienne.  


 


Imprimer   Email