Accueil

Le 01/09/2015

Le temps de la diplomatie


La session annuelle de l’Assemblée générale de l’ONU tenue le 28 septembre 2015 a permis d'esquisser des rapprochements dans les points de vue des grands acteurs de la politique internationale pour prendre acte de la dérive militaire et appréhender les tragédies humaines et tenter d'engager des sorties de crises.

Ouverte le 28 septembre, la session annuelle de l’Assemblée générale de l’ONU a permis aux grands acteurs  de procéder à des concertations sur les questions du jour, d'esquisser des rapprochements et de tenter d'engager des sorties de crises. C'est désormais le temps de la diplomatie, pour traiter les affaires internationales, prendre acte de la dérive militaire et appréhender les tragédies humaines, qui en découlent. Au-delà des manœuvres habituelles, la communauté internationale exprime sa prise de conscience des graves défis et fait valoir des possibles solutions, au-delà des démarcations géopolitiques régionales et mondiales.

Grande tragédie, la question syrienne a été le sujet des préoccupations des grands acteurs. Les discours au cours de la séance inaugurale ont révélé un choc entre la Russie et les Etats-Unis, appréhendant la crise régionale et internationale, qu'elle fait valoir.   Ce brainstorming, pouvait-il rapprocher, à plus ou moins brève échéance, les positions, en vue d'une solution politique, unique possibilité de sorties de crises, selon les observateurs avertis ?


_____________________________________


Page suivante : Curriculum Vitae