Accueil

Le 01/10/2016

Le populisme à l'ordre du jour en Europe ?


Les deux partis qui incarnent l'arrivée fort supposée de l'extrême-droite au pouvoir en Allemagne et en France exploitent la question de l'afflux des migrants, conséquence des guerres en  Syrie, en Irak et en Lybie et de la précarité des conditions de vie en Afrique subsaharienne.

L'arrivée au pouvoir de l'extrême-droite pourrait être envisagée en Allemagne et en France. Les deux partis qui l'incarnent exploitent la question de l'afflux des migrants, conséquence des guerres en  Syrie, en Irak et en Lybie (fuite des combats) et de la précarité des conditions de vie, en Afrique subsaharienne (l'émigration de la misère). Le parti conservateur d'Angela Merkel a enregistré, dimanche 18 septembre, le pire résultat de son histoire pour des élections régionales à Berlin. Il s'agit du deuxième revers électoral consécutif en deux semaines pour l'Union chrétienne-démocrate (CDU), devancée, début septembre, par le mouvement anti-migrants et anti-islam Alternative pour l'Allemagne (AfD) dans le nord-est du pays. La France connait une situation quasi similaire.  Les sondages d'opinion, traduisent le désamour des Français, pour François Hollande et Nicolas Sarkozy, deux candidats éventuels. Les différents sondages indiquent que le Front populaire et Les Républicains arriveraient au 2em tour et qu'il  n'y aurait pas de candidat de gauche au second tour. Prenons la juste mesure de la gravité du changement de la donne électorale et de ses effets sur les relations avec le voisinage.


_____________________________________


Page suivante : Curriculum Vitae