Accueil

Le 01/01/2017

Le "printemps arabe", l'épreuve des faits


L'auteur tente de résinifier et de redéfinir le printemps arabe

Splendeur et misère de la politique. La Tunisie a réussi son élan démocratique et engage son sursaut économique. L'Egypte a corrigé le tir, après sa mise en cause du pouvoir du président islamiste Morsi et accorde la priorité au rétablissement de sa sécurité, à la sauvegarde de son  projet de société et à la valorisation de son statut régional. Par contre la Syrie, l'Irak, le Yémen et la Libye sont soumis à une rude épreuve, menaçant, au-delà des régimes, les Etats eux-mêmes.


_____________________________________


Page suivante : Curriculum Vitae