Accueil

Le 01/02/2017

L'investiture du Président Trump


Après sa prestation de serment au Capitole à Washington, le nouveau président américain Donald Trump a exprimé ses vues rappelant son slogan de campagne : "l'Amérique d'abord, et seulement l'Amérique".

Investi, vendredi 20 janvier, le nouveau président américain Donald Trump, a exprimé ses vues, après sa prestation de serment au Capitole, à Washington. Rappelant son slogan de campagne, "l'Amérique d'abord, et seulement l'Amérique", il a affirmé : «Ensemble nous allons rendre à l'Amérique sa force. Nous allons rendre à l'Amérique sa prospérité. Nous allons rendre à l'Amérique sa fierté. Nous allons rendre à l'Amérique sa sécurité. Et oui, ensemble, nous allons rendre à l'Amérique sa grandeur» Son option populiste, critique l'Establishment et l'élite et appréhende l'Amérique des invisibles, des périphériques, des déclassés. Les observateurs ont remarqué que le président "hors normes, un outsider qui brouille les pistes", n'est pas dans une démarche consensuelle. On lui reprocha l'affirmation d'un "nouvel nationalisme agressif. Faudrait-il le critiquer, alors qu'il est resté fidèle à son discours de campagne ? Des questions se posent cependant :

1 – Le nouveau président  exprime son option, en faveur d'une "nation repliée sur ses frontières". Quelle sera la place de l'Amérique, dans le monde, dans le contexte de "l'isolationnisme", que le nouveau président prône ?

2 – Est-ce que le protectionnisme, sa décision phare, présentée comme solution miracle, pourrait assurer l'industrialisation, l'emploi et traiter la question de la précarité ?


_____________________________________


Page suivante : Curriculum Vitae