Accueil

Le 01/07/2017

Au-delà de la guerre du Golfe


Le conflit Iran/Arabie Saoudite affecte davantage la situation internationale. Il marque la polarisation dans la région et opère sur différents champs de bataille.

La rupture des relations de Riyad, Abou Dhabi, Bahreïn et le Caire, avec Qatar, lundi 5 juin met à l'ordre du jour un bouleversement des relations, dans l'aire du Golfe. Mais l'arbre ne doit pas cacher la forêt.  Fut-il occulté par les médias, par cette crise  avec le Qatar, plus spectaculaire mais bien moins importante, le conflit Iran/Arabie Saoudite affecte davantage la situation internationale. Il marque la polarisation dans la région et opère sur différents champs de bataille : Yémen, Syrie, Irak etc. On a souvent évoqué un conflit plutôt théologique entre sunnite et chiite, qui aurait transgressé le vivre ensemble, jadis dominant. Il s'agit, en fait, d'un conflit géopolitique qui alimente une vraie guerre froide idéologique. Mais l'exploitation de la démarcation théologique pourrait aggraver la situation et entrainer des dérives jihadistes. “Le danger est l'éclatement d'un conflit armé, dont personne ne pourrait maîtriser les ressorts” (Farhad Kosrokavar, "'Iran, dans la tourmente du Moyen-Orient", Le Monde, 9 juin 2017). Prenons la juste mesure des risques guerriers de cette situation de tensions.


_____________________________________


Page suivante : Curriculum Vitae