Les archives des billets du mois

Le 01/03/2014

La dialectique terroriste


L'auteur rejette la définition du salafisme jihadiste, comme une simple dérive sécuritaire et l'inscrit dans la bipolarité idéologique, qui marque actuellement l'aire arabe

 L'aire arabe est affectée par le phénomène terroriste, qui ébranle les sociétés, menace les pouvoirs établis et tente de remettre en cause la "transition  démocratique".  Comment l'appréhender et le définir ? Des politiciens évoquent volontiers une dérive sécuritaire, sinon un fait divers. Cette appréciation a pour conséquence volontaire, ou de fait, de justifier des positions de tolérances inconséquentes.

Or, le terrorisme a sa propre logique et ses objectifs déclarés, dans le cadre d'un projet  de société. De ce point de vue, le terrorisme mis en œuvre par le salafisme jihadiste,  s'inscrit dans la bipolarité idéologique qui définit la conjoncture actuelle du "printemps arabe". Il s'agit plutôt d'un processus de radicalisation d'une vision théocratique, produit d'une nostalgie idéologique. Ce qui explique des connivences et des jeux hors scène. Comment réaliser le  rapprochement des visions, des projets de sociétés, la prise en compte commune des enjeux nationaux et la construction de compromis, pour faire barrage à cette dialectique meurtrière du terrorisme ?


_____________________________________

Page précédente: Newletter