La fracture Libyenne

Juin 2020

La guerre civile se perpétue en Lybie. La fin du régime de Kadhafi a remis en question l’EtatLibye-nation. Elle a réactivé les dissensions tribales, dans le contexte de la fracture entre la Tripolitaine, gouvernée par Serraje, groupant les milices islamistes et la région orientale, dominée par le maréchal Haftar.Cette division a été confortée par par l’intervention des acteurs de la géopolitique régionale et internationale.

L’entrée en force de l’armée turque a bloqué les opérations de Haftar, en Tripolitaine et d’assurer la reprise de la base d’al-watiya et des alentours de Tripoli. Mais la conquête du territoire de Haftar serait exclue. Point de solution politique en vue. La reconstitution de l’unité politique n’est plus à l’ordre du jour. L’intervention turque  institue la fracture et érige de fait la Tripolitaine en protectorat ottoman. D’ailleurs Haftar définit le pouvoir turc comme une colonisation, nécessitant une évacuation des troupes étrangères (discours du 23 mai 2020).

 


Imprimer   Email